GED

Gestion électronique des documentsDéfinition:

La Gestion Électronique des Documents est une technique de numérisation de documents permettant d’en simplifier le traitement. On parle aussi de dématérialisation de document. Une fois le document numérisé, il est très facile de le diffuser aux collaborateurs locaux distants, de l’archiver ou de le projeter en salle de réunion.

Intérêt :

Cette technique protège l’environnement puisqu’elle permet de réduire la consommation de papier. Depuis quelques années, les utilisateurs s’efforcent de ne plus imprimer systématiquement tous les documents. Certaines sociétés utilisent également cette technique dans l’échange de documents avec les clients et les fournisseurs. Depuis mars 2000 la loi loi n° 2000-230 du 13 mars 2000 permet à la signature électronique de posséder la même valeur qu’une signature manuscrite.

Exemple pratique :

Un groupe industriel nous demande des solutions pour réduire la consommation annuelle de papier. Nous analysons la situation et proposons les deux axes d’aménagements suivants : remplacement de toutes les imprimantes individuelles par des imprimantes multifonction groupe et mise en place d’une solution G.E.D. au sein de l’organisation.

Résultat : la consommation de papier a fortement diminuée, le coût d’impression d’une page à significativement diminué et la dématérialisation a fluidifié le traitement des documents.

Contactez-nous

1.1 Définition:

1.1.1 La Gestion Electronique des Documents est une technique de numérisation de documents permettant d’en simplifier le traitement. On parle aussi de dématérialisation de document. Une fois le document numérisé, il est très facile de le diffuser aux collaborateurs locaux distants, de l’archiver ou de le projeter en salle de réunion.

1.2 Intérêt :

1.2.1 Cette technique protège l’environnement puisqu’elle permet de réduire la consommation de papier. Depuis quelques années, les utilisateurs s’efforcent de ne plus imprimer systématiquement tous les documents. Certaines sociétés utilisent également cette technique dans l’échange de documents avec les clients et les fournisseurs. Depuis mars 2000 la loi loi n° 2000-230 du 13 mars 2000 permet à la signature électronique de posséder la même valeur qu’une signature manuscrite.

1.3 Exemple pratique :

1.3.1 Un groupe industriel nous demande des solutions pour réduire la consommation annuelle de papier. Nous analysons la situation et proposons les deux axes d’aménagements suivants : remplacement de toutes les imprimantes individuelles par des imprimantes multifonction groupe et mise en place d’une solution G.E.D. au sein de l’organisation. Résultat : la consommation de papier a fortement diminuée, le coût d’impression d’une page à significativement diminué et la dématérialisation a fluidifié le traitement des documents.